Quelles activités faire à Marrakech ?

Marrakech est un lieu riche en activités toutes plus variées les unes que les autres. si vous y allez pour la première fois et pour un budget limité, je vous recommande d’aller flâner place Jemâa El-Fna avant d’aller faire un hammam dans la médina et le lendemain de prendre un thé à la menthe à La Mamounia après avoir fait un ballade à dos de chameau à la palmeraie. Pour moins de 50€ vous aurez eu de bons souvenirs et tous accessibles à pied les uns des autres.

Si vous disposez de plus de temps ou bien d’un budget un peu plus conséquent, voici une liste non exhaustive d’activités que je vous recommande :

 

Pour se promener

  • Place Jemâa El-Fna, située en plein dans la médina
  • Jardin de Majorelle
  • Musée Yves Saint Laurent
  • Visite des souks de Marrakech avec un guide

 

Pour se détendre

  • Prendre un thé à la menthe à La Mamounia
  • Se promener dans les jardins de Palais de Namaskar
  • Hammam et Spa au Riad Les Sources Berbères
  • Hammam et Spa au Beldi Country Club

 

Pour faire une randonnée 

  • En quad dans le désert d’Agafay
  • A cheval autour du lac de Lalla Takerkoust
  • A chameau dans la palmeraie
  • Trekking dans l’Atlas avec un guide
  • Excusions en 4×4 dans l’Atlas, à Essaouira, dans la vallée de l’Ourika, …

 

Pour les amateurs de sensations fortes

  • Journée sportive sur les Terres d’Amanar
  • Monter les pur-sang arabes du haras de l’hôtel Selman
  • Tour en montgolfière
  • Tour en parapente à 15 min du Lac de Lalla Takerkoust
  • Jet-Ski au Lac de Lalla Takerkoust
Publicités

Où manger à Marrakech ?

Pour se restaurer à Marrakech, vous avez deux possibilités : aller dans des restaurants typiques ou aller dans des restaurants proposants de la cuisine européenne.

– LIEUX TYPIQUES –

Je me suis rendue dans plusieurs restaurants typiques qui proposent de la vraie cuisine marocaine avec même pour certains d’entre eux des animations.

Dar Essalam : Vous avez chaque soir un dîner spectacle dans la grande salle avec orchestre et danseurs. Les fans de Alfred Hitchcock reconnaîtront le lieu de tournage d’une séquence de « The man who knew too much ». C’est l’endroit le plus dépaysant que j’ai trouvé durant mon séjour tant par la nourriture que par les spectacles. Je me suis régalée avec une excellent pastilla végétarienne pour un prix de 15€. Situé au 170 Riad Zitoun Kedim à Marrakech, vous aurez un menu typique marocain à partir de 20€.

Le Comptoir Darna : Véritable institution à Marrakech, ce restaurant propose des shows tout au long de la soirée avec son orchestre traditionnel, ses danseuses orientales et des performeurs Gnaoua. J’y avais pris en entrée une Pizetta (12€) et en plat un Couscous de légumes maison (17€). Je n’ai pas pu finir mon couscous tellement il était copieux. Situé Avenue echouada dans le quartier de l’hivernage, vous aurez un menu typique marocain à partir de 40€.

Le Café des Epices : Offrant une vue imprenable sur la médina et ses souks, ce lieu est le point de rendez-vous de tous les européens de passages dans le quartier. C’est l’endroit offrant le meilleur qualité/prix que j’ai trouvé durant mon séjour. A chque fois que j’y vais je prends l’assortiment de tartines avocats, tomates et radis qui sont un délice et pour moins de 5€. Situé au coeur de la médina, au 75 Rahba Lakdima, vous aurez un menu alliant saveurs européennes et marocaines à partir de 15€ le menu.

El Fassia : Les couscous et tagines de ce restaurant sont de loin les meilleurs, les plus copieux et les moins chers que j’ai pu trouver. C’est clairement une adresse que je recommande. Je me suis jetée sur le menu végétarien avec en entrée un assortiment de taboulé et houmous, un couscous végétarien et en dessert un thé à la menthe. Mais je dois avouer que finalement le couscous à 10€ m’aurait largement suffit car il était tellement énorme qu’il m’aurait largement fais deux repas. Situé au 9 Bis, Zone Touristique de L’Aguedal, vous vous régalerez à partir de 25€ le menu.

– RESTAURANTS EUROPEENS –

Pour les plus frileux d’entre vous, il y a aussi un bon nombre de restaurants proposant une cuisine plus européenne.

Lotus : Ce restaurant allie cuisine Marocaine, Japonaise et Européenne, de quoi satisfaire les goûts de chacuns, surtout quand vous êtes en groupe et que chaque personne a des envies différentes. Tous les soirs le dîner est rythmé par la revue Oh la la ! menée par des danseuses professionnelles londoniennes. J’ai eu beaucoup de mal à choisir mon plat, j’ai fini par porter mon choix sur leur sole à la provençale qui était une tuerie. Situé Rue Ahmed Chawki, dans le quartier de l’hivernage, à partir de 50€ le menu.

L’adresse : Cet établissement propose des plats Européens et Marocains de qualité avec des plats copieux et des prix plus que raisonnables. Pour ma part j’avais pris un Club Sandwich au Saumon pour un prix de 7€. Situé Avenue Mohammed V, vous pourrez vous en tirer pour une quinzaine d’euros.

Le palace : Lieu très chic, ambiance belle époque, je vous recommande tout particulièrement de dîner dans l’élégant fumoir qui se trouve au sous-sol. Les plus grandes stars s’y arrêtent, ce n’est clairement pas pour rien. Si leurs autres plats sont aussi délicieux que la sole meunière que j’avais pris (30€), je m’installe là-bas! Situé Rue Ahmed Chawki, vous aurez un menu raffiné à partir de 60€.

– POUR ALLER PLUS LOIN –

Je vous recommande également les lieux suivant pour en avoir eu de bons échos :

Es Saadi : Le complexe Es Saadi propose 6 restaurants avec leurs propres univers culinaires dont : La Cour des Lion aux saveurs traditionnelles marocaines, l’Othello et sa cuisine vénitienne ainsi que le Saadi pour son style fin et raffiné. Vous en aurez pour tous les goûts, et surtout pour tous les prix.

Le Salama : On l’aime pour son sly bar avec sa vue imprenable sur la médina. situé au 40 rue des Banques, vous aurez un menu typique marocain à partir de 60€ le menu.

 

Se loger à Marrakech

Lors de votre séjour à Marrakech je vous recommande deux types de logements : dans une villa privée ou un riad pour l’authenticité ou bien dans un hôtel pour une offre tout-en-un logement/restaurant/spa.

– VILLAS ET RIADS –

Riad Monceau – Le Riad Monceau est un écrin de pureté et de bien-être situé au centre de la ville. La petite quantité de chambres (10) permet de préserver la quiétude de ce lieu d’exception. En plus de  prestations digne d’un spa grand luxe et d’un restaurant gastronomique, l’établissement propose des ateliers de cuisine pour nous permettre de ramener un peu du Maroc dans nos valises. Situé au 63 derb Jamaa- Riad Zitoun Lakdim 40000 Marrakech, pour un prix à la nuit de 145€ en moyenne.

Villa Querido –  Pour un prix à peine plus élevé que celui d’une suite dans un palace, vous vous retrouvez avec votre propre villa. A votre service cuisinières, chauffeurs et jardiniers pour rendre votre séjour le plus agréable possible. Situé au Km 17, route D’Amizmiz 42312 Oulad Sidi Addi, pour un prix à la nuit de 360€ pour l’intégralité de la villa.

Je vous recommande également les lieux suivant pour en avoir eu de bons échos :

Riad Jardin Secret – Le dépaysement est à l’honneur dans ce Riad qui se veut authentique et intimiste. Caché au centre de la médina, ici pas de télévision, mais wifi disponible pour les moins aventureux, la décoration est faite à partir d’objets chinés dans les environs et le restaurant situé sur la terrasse propose une cuisine végétarienne. Situé au 43 – 46 Arset Aouzal Bab Doukkala 40000 Marrakech, pour un prix à la nuit de 180€ en moyenne.

– HOTELS –

Le Palais de Namaskar – Le Palais digne d’un conte de fées, la piscine et les jardins agrémentés de cours d’eau et fontaines sont superbes, dépaysant et vraiment relaxant. Le palais de Namaskar dispose également de son propre spa. Situé au 88/89 route de Bab Atlas 40000 Marrakech, pour un prix  à la nuit de 300€ en moyenne.

La Mamounia – La Mamounia est situé au cœur de la ville, rendant tous vos déplacements réalisables à pied. Ce joyau maroccain est un lieu fééerique gorgé de fontaines, de jardins, de lumières à l’architecture parfaitement étudiée. Située Avenue Bab Jdid 40040 Marrakech, pour un prix à la nuit de 650€ en moyenne.

Je vous recommande également les lieux suivant pour en avoir eu de bons échos :

La Maison Blanche – La maison Blanche appartient au complexe Fiesta Beach  réunissant hôtel, piscine, club, restaurant et spa, vous permettant d’avoir tout à portée de main. Située Route de Fes km 6 – 40000 Palmeraie de Marrakech, pour un prix à la nuit de 85€ en moyenne

Resort Es Saadi – L’Es Saadi vous propose trois types d’hébergements : Hotel 4*, le palace ou en villa privée. Accueillant à la fois le Casino de la ville, haut lieu du poker mondial, et le Théatro, célèbre club, vous pourrez passer vos soirées à vous amuser et profiter du spa pour vous reposer la journée. Situé Avenue El Quadisia, Hivernage 40400 Marrakech, pour un prix à la nuit de 110€ en moyenne.

Hotel Renaissance Marrakech – Le prix des chambres très attractif, son spa et sa location idéale dans le quartier de Gueliz vous permettra de passer un bon séjour à un moindre coût. Situé 89 Angle Av Mohamed V et Bd Zerktouni, Gueliz , 40000 Marrakech, pour un prix à la nuit de 70€ en moyenne.

 

La riposte de nos gambettes face à la vague de froid Moscou/Paris

Chaque année, le mois de Mars sonne l’arrivée du printemps. Mais avec la fameuse vague de froid Moscou/Paris et les « incroyables » chutes de neiges, exit les petites robes ou du moins les gambettes à l’air.

Alors que faire ? Face à votre désarroi, je vous propose de dégainer le plan B, j’ai nommé le plan COLLANT ! Vous avez le choix entre trois options : collants, bas et chaussettes hautes.

Le collant c’est la protection optimale complète. Il tient chaud et surtout il tient tout seul ! En règle générale, les tailles vont de 1 à 4. En cas de doute entre deux tailles, on prend la plus grande pour ne pas être trop serrée.

Les bas c’est le mixe parfait entre chaussettes hautes et collant. Deux choix s’offrent à nous : les autoportants et ceux que l’on va porter avec un porte-jarretelles. Dans le premier cas, il n’y aura pas de démarcation de la couture du collant en transparence si on porte une robe trop moulante. Dans le second, on peut se la jouer sexy juste en ajoutant un porte-jarretelles.

Les chaussettes hautes c’est la touche fashion qui va réveiller votre look. Associées avec une jupe arrivant 10 cm au-dessus et des bottines, c’est succès assuré.

________________________________________________________

Rira bien qui rira le denier

Le dernier, c’est l’unité de mesure des collants : plus le chiffre est haut, plus le tissage sera serré. En dessous de 20 deniers, le collant est fin, transparent, mais également fragile. Il est donc recommandé de les laver à la main pour les garder en bon état le plus longtemps possible. Entre 20 et 50 deniers, le collant est semi-opaque, un peu plus résistant et lavable en machine. A partir de 50 deniers, on tombe sur des collants opaques, très chauds et surtout super résistants. C’est le fameux collant où quand tu fais un petit trou il ne s’étale pas sur toute la longueur de la jambe au moindre pas.

________________________________________________________

Maintenant de nombreux modèles existent en couleur, avec des motifs dessinés ou directement intégrés à la maille. L’alternative des motifs intégrés dans la maille permet de non seulement renforcer la résistance du collant, mais donne également une petite touche sexy à cet accessoire qui est d’habitude invisible.

Pour les porter vous avez deux choix : un collant en résille large sous un jean destroy ou bien à motif fantaisie sous une jupe/robe. Je prends toutes mes paires chez Vog Store depuis que j’ai découvert ce concept car leur site internet est complet : il y a des dizaines de modèles de présentés et pour chacun d’eux on voit le type de couture, le nombre de deniers et la composition.

Collants de chez Vog Store

Dans tous les cas, par pitié : pas de matière brillantes, d’autant plus si vous portez un collant censé être couleur chair ! Exit l’effet glossy, bb crème et éclat du soleil bidon. C’est moche, c’est un manque de gout et ce sera cramé à des kilomètres (dans tous els sens du terme).

 

Le jour où je me suis envoyée en l’air avec Ifly

Depuis toute petite, j’ai un rêve : sauter en parachute. Sauf que ça nous fait sauter de très haut un saut en parachute, et qu’au fond cela me fiche un peu la trouille. Alors quand Ifly m’a proposé un saut en chute libre indoor, j’ai saisi l’occasion. J’ai planifié le saut le lendemain pour ne pas avoir le temps de me dégonfler et me voilà partie.

J’arrive donc en ce vendredi midi à la Cité des Sciences au Nord de Paris. Pour m’accompagner dans cette aventure, mon acolyte était tout désigné. Il me fallait quelqu’un de fun et d’aventurier, alors c’est Lou qui s’y est collé.

Arrivés un peu en avance, nous patientons dans le hall en regardant le groupe de midi en action. Entièrement transparent, le tube géant dans lequel on saute  permet d’avoir une vue imprenable sur le moniteur et les courageux qui se succèdent petit à petit.

Au bout d’un petit quart d’heure, notre groupe est appelé, Lou et moi nous levons et entrons dans une salle de classe. Merde. Je me dis que décidément, même en vacances l’ombre des cours me poursuit. Mais je me rassure rapidement : pas de cours laborieux et interminables, mais un petit topo sur ce qui va nous attendre une fois que nous serons dans le tube. Mikey nous explique comment entrer dans la soufflerie et les 5 gestes que l’on se fera pour que l’on puisse se comprendre mutuellement afin que l’expérience se passe au mieux.

Au bout de quelques minutes le brief est terminé et nous partons nous mettre en tenue. Des combinaisons ainsi que des tennis sont prêtées. Nous enfilons les combinaisons au-dessus de nos vêtements donc pour plus de confort je vous conseille de porter un tee-shirt et un bon jean.

Nous nous installons sur le banc dans le sas et nous passons les uns après les autres. Mikey nous fait faire à tous deux passages : le premier pour nous permettre d’appréhender et nous familiariser la soufflerie, puis un second pour nous faire décoller.

Les temps de passages peuvent vous sembler court (2 x 2minutes) mais très sincèrement, j’ai eu l’impression que cela a duré de longues longues minutes…

Petit plus : photos et vidéos souvenirs sont offert après le vol pour vous puissiez garder une trace de vos exploits.

Alors ? Vous attendez quoi pour faire le grand saut ?

Le produit présenté dans cet article : Baptême Chute Libre

Où le trouver : www.iflyfrance.com

Prix : 59,90 €