Partir respirer le folklore irlandais à Dublin

J’ai posé le pied à Dublin le Lundi 9 Avril au petit matin. Pour venir, j’avais eu la chance de me dégoter un vol à 34€ Paris Orly / Dublin. Je te raconterais dans un prochain article comment je fais pour trouver des vols pas chers.

Ma sœur m’accueille à l’aéroport et nous voici lancée dans notre périple Irlandais qui ne devait durer que le temps d’un week-end. Le logement était tout trouvé puisque nous avions prévues de dormir chez notre tante, Irlandaise d’adoption depuis une dizaine d’année.

Après avoir pris nos marques, nous partons à la découverte de la ville. Le réseau de bus est extrêmement bien développé dans ce pays. Tu peux aller absolument partout pour un tarif plus que raisonnable. Ma tante vit en banlieue de Dublin, pour rejoindre le centre nous payons un ticket de bus 1,20€ pour environ 40 minutes de trajet.

Le centre du Dublin (Temple Bar et O’Connell Street) est très moderne, quadrillé par le tramway et des dizaines de lignes de bus. Au sud de la Liffey, fleuve qui partage la ville en deux en son centre, tu pourras admirer de magnifiques bâtiments d’architecture Georgienne. Le quartier de la Trinity College est de loin le plus beau : tu as des dizaines de bâtiments administratifs d’architecture classique à chaque coin de rue.

Mon séjour à Dublin m’ayant beaucoup plu, nous avons décidé avec ma sœur de le prolonger pour partir à Belfast avec un billet de bus à 12€. Nous sommes repassées par Dublin pour rentrer en France en revenant de Galway avec un billet de bus à 12€ également.

– OU MANGER A DUBLIN –

Pour trouver l’endroit idéal, je te conseille de déambuler dans le quartier du Temple Bar. Tu y trouveras des dizaines de pubs et restaurants aux façades hautes en couleur. L’ambiance y est chaleureuse et les prix tous petits. Je n’ai pas d’adresses précises à t’y donner car en fait chaque établissement vaut la peine de s’y arrêter.

Tu trouveras de nombreux pubs qui te proposeront des formules « soupe + sandwich » avec café ou thé à volonté pour un prix allant de 5€ à 10€. Si tu vas dans un restaurant, je te recommande de tester des plats locaux tels que le MeatLoaf (pain de viande), le Guinness Beef, la Guinness Pie (tourte bœuf et guinness), le Fish Pie (parmentier de poisson) ou Fish Cake (pain de poisson), le Fish and Chips, …

J.T PIM’S : C’est une chaîne de restaurant d’après ce que j’ai compris. Mais pour 7€ nous avons eu droit à un énorme bol de soupe de chou-fleur maison, sandwich végétarien (avocat, betterave, carottes et autres petits légumes dont je raffole), assiette de frites de patate douce et du thé en illimité. Ce petit établissement a une carte vraiment réduite (soupe du jour, six types de sandwichs au choix et quatre accompagnements différents) mais cela leur permet de tourner qu’avec des produits frais et fait maison. Et ça, ça à un prix tout mini. Tarif formule du jour : 7€

J.W. Sweetman : Ce restaurant sur 4 demi-étages imbriqués les uns dans les autres en mezzanine offrant une superbe vue sur la Liffey a une carte proposant tout types de plats pour tous les prix. Sa décoration tout en bois et son personnel chaleureux te fera passer un bon moment. Big up à la moitié de sa carte composée de plats traditionnels irlandais. Si tu veux manger typique dans un endroit vraiment irlandais, c’est là qu’il faut que tu ailles. Menu à partir de 12€

– OU DORMIR A DUBLIN –

Une chose est sûre : dans tout le Royaume-Uni, la chose la plus chère je trouve reste le logement. On peut manger un sandwich maison pour 1€ qui sera excellent, s’acheter un nouveau top pour 3€ chez Penny’s, mais alors pour te loger, il te faudra casser ta tirelire.

J’ai dormi chez ma tante donc je n’ai pas d’adresse précise à te donner. Je m’en voudrais beaucoup trop de recommander un lieu dans lequel je ne suis pas allée pour ensuite savoir que cela s’est mal passé. J’ai toutefois deux types d’adresses à te transmettre : les Homestay et les Bed & Breakfast. Tu logeras ainsi chez l’habitant qui loue une ou plusieurs chambres en complément de revenus. Prends en un avec petit-déjeuner inclus afin de ne pas passer à côté du fameux English Breakfast composé d’un œuf, de saucisse, d’haricot sauce tomate, de champignons poêlés, de rondelles de tomate fraîche, de toasts grillés, de marmelade, …

– QUE FAIRE A DUBLIN –

Le Trinity College : Cette université, fondée par Elisabeth 1er, est un joyau irlandais. Toujours une université de nos jours, t peux y pénétrer et côtoyer les actuels étudiants qui seront les érudits de demain. A ne surtout pas manquer la visite de la Old Library, une immense bibliothèque renfermant les livres les plus rares qui puisse exister. Tu y trouveras son trésor le plus précieux : le fameux Book of Kells. Il s’agit d’une pièce unique au monde, l’un de plus beau manuscrit enluminé datant du 9 e siècle contenant les quatre évangiles du Nouveau Testament. Tarif : 13€

Le Spire : Impossible de le manquer. Ce pic planté sur O’Connell Street, les Champs Elysées irlandais,  mesure près de 120 mètres de hauteur. C’est un peu leur Tour Eiffel à eux. Sauf que ce n’est pas la colonne d’origine. La vraie était la Nelson Pillar, une  colonne de granit haute de 37 mètres surplombée d’une statue de 4 mètres représentant Nelson. Après bien des protestations qui ont durées des années, un groupe d’activiste de l’IRA aura raison d’elle en la faisant sauter dans la nuit du 8 Mars 1966. Le Spire a été érigé en mémoire à la Nelson Pillar a l’endroit exact où elle se trouvait. Tarif : gratuit

Temple Bar : Non je ne te pousse pas à la consommation d’alcool, quoi qu’il parait que les meilleures bières au monde se cachent ici. Le Temple Bar est le quartier culturel le plus connu d’Irlande. Il regorge de pubs et de restaurants tous plus chaleureux les uns que les autres. Le soir et le week-end, cet endroit est bondé de gens qui font la fête et dansent jusqu’au bout de la nuit. Pour une ambiance encore plus électrique, vas-y un soir de match. Tarif : gratuit

Le Guinness Storehouse : Pour les amoureux de la bière, LE musée à faire est celui-ci. Ce musée de sept étages est en forme de… pinte. Oui oui, de pinte. Tu pourras y voir en direct live les différentes étapes de fabrication de cette célèbre bière et accéder à la boutique officielle. La visite s’achève sur une terrasse panoramique offrant la meilleure vue possible sur tout Dublin  où te sera offert une bière gratuite. Tarif : 25€

Le Ha’Penny Bridge : C’est LE pont le plus connu de Dublin. Datant du 18e siècle, il permet de relier O’Connell Street à Temple Bar, donc si tu fais le tour de la ville à pied, tu es obligé de passer par ce pont. Son vrai nom est le Pont Duc Wellington, mais comme les habitants devaient à l’époque payer un demi-penny pour pouvoir traverser ce pont, le nom Half Penny est rentré dans les mœurs pour finalement devenir au fil du temps le Ha’Penny Bridge. Tarif : gratuit

3 commentaires sur « Partir respirer le folklore irlandais à Dublin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s