Double Wear Estée Lauder

J’ai reçu le dernier Fond de Teint d’Estée Lauder. Je l’ai testé pendant une semaine pour vous faire une revue complète sur ce produit.

Avant tout, il faut savoir que je me maquille très peu. Cela peut paraître paradoxal pour certains qu’une mannequin ne se maquille pas, mais c’est mon cas. Je considère que j’afflige suffisamment de couches de maquillage à visage lors des shoots et des tournages, alors je préfère laisser ma peau respirer le reste du temps.Par contre, quand je sors ou si j’ai un rendez-vous important, j’aime bien faire un effort et mettre un peu de make-up (fond de teint, mascara et rouge à lèvres)

Ainsi, j’ai dans ma trousse à maquillage deux fonds de teint : le Dior Nudeskin en 10 et en 20. Pourquoi deux ? Eh bien parce que Dame Nature a décrété que j’aurai une peau pâle et d’une carnation tellement peu répandue que je ne trouverai pas ma carnation parmi tous les fond de teints proposés dans le commerce. Donc pour ne pas ressembler à un zombie avec le 10 ou à une orange avec le 20, j’ai dû acheter les deux références que je mélange pour avoir la bonne couleur par rapport à ma carnation de peau.

Mais ça, c’était avant. Car à peine j’ai déballé le fond de teint Estée Lauder que j’ai eu une bonne surprise : la couleur du produit matche hyper bien avec ma carnation de peau ce qui est déjà un gros point positif. Exit les 46 pots de fond de teints, les mélanges de produits et l’achat de plusieurs flacons. Avant même de l’utiliser, Estée Lauder m’a conquise.

Ce fond de Teint est extrêmement liquide, c’est l’un des plus fluide que j’ai pu tester. C’est vraiment un plus car cela le rend léger ce qui donne un fini vraiment naturel, comme une seconde peau. Je n’ai pas l’impression de porter un fond de teint, j’ai l’impression d’avoir une peau nue et ça c’est vraiment agréable. Je ne l’ai testé que durant quelques jours, mais à chaque fois mon fond de teint a tenu toute la journée et n’avait pas bougé, ce qui est vraiment une bonne chose car je n’ai pas forcément du temps pour faire des retouches.

Le seul point négatif que j’ai trouvé pour ce produit c’est qu’il n’y a pas de pompe. On a juste un bouchon tout simple ce qui fait qu’on doit verser le produit, ce qui n’est pas forcément évident les premières fois, mais c’est juste un coup à prendre.

J’aime beaucoup la façon dont la marque à définit les codes pour ses teintes. D’habitude on a des noms souvent bateau pour choisir et on se retrouve à devoir faire une sélection un peu à l’aveuglette. Chez Estée Lauder, il y a un système de référencement qui nous permet de faire un choix infaillible.

La référence du produit contient un chiffre, une lettre et un deuxième chiffre. Le premier chiffre (de 1 à 8) indique l’intensité. La lettre indique la tonalité : C pour Cool (rosé), N pour Neutre et W pour Warm (doré). Le deuxième chiffre (de 1 à 4) indique la sous-intensité.

J’ai donc choisi la teinte 1C1 : l’intensité la plus claire, avec une tonalité rosée et une sous-intensité également claire. J’avais peur que cela fasse trop blanc, mais en fait le fini est vraiment naturel et légèrement rosé ce qui donne un petit effet bonne mine quand je le mets.

Le produit présenté dans cet article : Double Wear d’Estée Lauder, référence 1C1

Où le trouver : www.esteelauder.fr

Prix : 46 €

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s